BSV logo
BSV logo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18.10.2011

A Bassenge, le week-end dernier dans le cadre de « La Fureur de lire », des œuvres de grands noms de la gravure, dont Alechinsky, François-Xavier Lalanne et François Schuiten, étaient exposées au Centre Culturel de Glons…

 

C’est dans le cadre du vingtième anniversaire de la Fureur de Lire, la grande campagne annuelle de la communauté française en faveur de la lecture publique que l’exposition « Un Rêve habité » a occupé les cimaises du Centre culturel de Glons à Bassenge ce week-end dernier. L’ensemble, plus d’une vingtaine d’œuvres, prêtées par le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de La Louvière comprenaient des eaux-fortes de Pierre Alechinsky et d’Alain De Zan, des eaux-fortes et Aquatintes de Bruce Mc Combs, des Aquatintes et gravures en manière noire de Emir Dragulj, une Pointe sèche et gravure en manière noire de Sixten Haage, des Lithographies de François-Xavier Lalanne, des Sérigraphies de Jean-Pierre Leclef et du liégeois Thierry Wesel et enfin des Offsets de François Schuiten. Un vrai festival de grande tenue des techniques liées à la gravure.

Lors du vernissage de l’exposition, le président de la bibliothèque a également dévoilé la plaquette réalisée et conçue par Eugène Devue de Glons à la demande de la bibliothèque comme prolongation à l’exposition Traces et Mémoires de la Fureur de Lire 2010.

Cette plaquette Les Grottes-Carrières du « Mergelland ». Tuffeau et silex. « Blocteux » et tailleurs de pierre, merveilleusement illustrée par des photos en couleurs, resitue succinctement l’histoire de la vallée du Geer à travers l’exploitation du tuffeau et du silex. Cet ouvrage sera publié en nombre limité et mais sera disponible, sous peu, à la bibliothèque de Glons.

La rencontre avec l’écrivain et essayiste Geert van Istendael, auteur de l’essai renommé « Le Labyrinthe belge » (traduction française) fut l’autre temps fort de cette Fureur de Lire 2011 à Bassenge. C’est avec chaleur et sincérité que pendant plus de nonante minutes, l’écrivain a dévoilé, dans un français de haute volée, une partie de sa jeunesse et de son engagement pour défendre sa culture et sa langue, le néerlandais, ainsi que son travail intense pour écrire son livre le plus difficile - Gesprekken met mijn dode god (parlant avec mon dieu mort)- qui raconte la vie du grand syndicaliste international et catholique que fut sur son père August Van Istendael. Geert van Istendael est une figure intellectuelle les plus en vue en Flandre et au Pays-Bas et ce fut avec un grand plaisir que le public présent a bu le verre de l’amitié avec l’écrivain qui honora la bibliothèque de Glons de sa présence en acceptant son invitation de participer au Kiosque des Ecrivains de Bassenge un soir d’octobre.

En clôture du vernissage le président de la bibliothèque (Carlos Hulstaert photo ci-contre) évoqua brièvement les mois difficiles qui attendent la bibliothèque. Suite au nouveau décret sur la Lecture publique, la bibliothèque de Glons doit élaborer un plan quinquennal de développement de la Lecture à Bassenge. De l’acceptation du plan quinquennal par la communauté française dépend la reconnaissance de la bibliothèque de Glons et sa survie. C’est dire l’importance de ce plan de développement qui doit porter des objectifs diversifiés et ambitieux. La tâche sera exigeante mais le défi doit être relevé en espérant que les dés ne soient pipés pour les petites et moyennes communes...

Regor et Anne remercient Carlos, le Président de la Bibliothèque de Glons, pour toutes les informations qui leur ont été données ainsi que pour son article compte-rendu. Les photos sont visibles dans l'album ci-contre à droite. Il est a noter que l'exposition a été rehaussée de la visite du compositeur Roclengeois Philippe Robert, dont un hymne est joué dans le cadre du film " Des hommes et des Dieux" ayant été nominé aux Césars.

Texte et photos :  Regor